Marc Groven - iBike

12 septembre 2021
Marc Groven est un entrepreneur et un "self-made man" dans le sens pur du terme: l'école, ce n'était pas son truc, mais à son 24e anniversaire, il a fondé sa propre entreprise automobile. Un peu plus de 15 ans plus tard, il a pris une toute autre direction en entrant dans le monde des vélos électriques avec iBike. À l'heure actuelle, iBike compte 8 magasins dans la région d'Anvers, où la mobilité est un problème 24/7. Marc est à juste titre l'un des visages de la campagne de Baloise Insurance ayant comme thème "Votre façon d’entreprendre inspire la nôtre".

Comment parvient-on à se concentrer dans les années 2010 sur les vélos électriques, un segment quasi inexistant à l'époque? "J'avais alors 40 ans et j'avais fait le tour de mon activité automobile. Je voulais faire autre chause mais je ne savais pas directement quoi faire.

Après m'être renseigné, je me suis rendu compte que de nombreux entrepreneurs se plaignaient surtout de la mobilité défaillante. On est plus souvent à l'arrêt qu'on ne conduit, autour d'Anvers. Les entreprises éprouvaient des difficultés à convaincre de potentiels nouveaux collaborateurs de venir travailler pour elles. Pire encore, des hommes de métier comme les plombiers ou les électriciens n'acceptaient plus de missions dans le centre d'Anvers pour cette même raison.

Les vélos électriques pouvaient selon moi être la solution, mais j'hésitais parce que les e-bikes n'en étaient qu'à leurs débuts. Quand j'ai vu que Bosch allait investir à grande échelle dans les vélos électriques, j'ai été convaincu du succès que cela pouvait devenir. J'ai alors franchi le pas."

Quote iBike-1-FR
 
iBike-stock-3
 

 

Les e-bikes comme nouvelles voitures de société

Le changement de carrière opéré par Marc fut fructueux car les vélos électriques sont désormais tendance et ce, tant pour un usage récréatif que pour un usage professionnel. "Il s'agit d'une conséquence logique d'une circulation toujours plus dense. Les e-bikes offrent de nombreux avantages: une fois le vélo électrique enfourché, vous pouvez aller au travail et en revenir rapidement et en en tirant du plaisir, c'est bon pour la santé et pour l'environnement et en plus, c'est intéressant d'un point de vue fiscal! 

Les entreprises sont toujours plus nombreuses à miser sur les vélos électriques: pas seulement pour le trajet domicile-lieu de travail des membres du personnel mais aussi pour de courts déplacements pendant les heures de travail. ATV, la chaine télévisée régionale anversoise, s'est ainsi déplacée un mois entier à vélo cargo grâce à moi. Ses journalistes et cameramen montraient le centre d'Anvers de manière originale. Résultat, après un mois, ils étaient tous vendus. 

Le vrai déclic a eu lieu lorsque Atlas Copco a mis en leasing des e-bikes pour son personnel. Plus de 1.000 travailleurs parmi les 2.500 que dénombre l'entreprise ont répondu favorablement à la proposition. Cette réussite a généré beaucoup de buzz et a été un vrai catalyseur pour le secteur des e-bikes dans toute la Flandre. Maintenant, soyons bien clairs: dans nos magasins, nous vendons tout type de vélos, pas seulement des électriques."

Mobilité durable

La voie menant à une mobilité durable est-elle complètement tracée? Pas tout à fait, ajoute Marc Groven. "Les pouvoirs publics ont déjà lancé certains incitants, par exemple pour les voitures et vélos électriques, mais nous n'y sommes pas encore. Afin de donner encore plus de chances aux e-bikes, l'infrastructure doit encore être adaptée. Les véloroutes sont un atout mais ce réseau mérite d'être étendu. L'utilisation d'e-bikes au cours des prochaines années ne fera qu'augmenter. Il faut aussi que les entreprises et les villes mettent à disposition des garages à vélos sûrs. Car un e-bike coûte cher et les gens craignent bien sûr qu'on ne le leur vole."

Quote iBike-2-FR
 

 

Marc Groven
 

 

La force d'un entrepreneur

En tant qu'entrepreneur pur-sang, Marc Groven donne aussi avec plaisir quelques conseils pour les indépendants plus jeunes. "Le monde est en perpétuel changement. Il importe donc aussi d'évaluer en continu sa personne et son entreprise, de toujours réfléchir à comment travailler différemment, mieux et de façon plus efficace à l'avenir. Répondre de manière flexible aux nouvelles circonstances doit s'inscrire dans votre ADN. Prenez par exemple l'impact du coronavirus. Jusqu'au début de la pandémie, je n'étais pas partisan de la vente en ligne d'e-bikes. En raison du Covid-19, nous n'avons plus le choix car nos magasins se sont vus contraints de fermer. Aujourd'hui, nous constatons que la vente en ligne avance comme sur des roulettes ... 

Ne soyez pas découragés. La panique ne résout rien. N'oubliez pas de construire une relation solide avec les membres de votre personnel. Encouragez les. Ils constituent le cœur de votre entreprise. Sans eux, vous n'êtes nulle part en tant qu'entrepreneur." 

www.ibike.be

Votre façon d’entreprendre inspire la nôtre

Découvrez comment Baloise Insurance veut assurer les entreprises comme les entrepreneurs gèrent leur activité.