blogs

Journée mondiale du vélo

3 juin 2020
Mobilité
Plus que jamais, le vélo est le moyen de transport idéal. Depuis que les mesures contre le coronavirus ont été prises, nous avons en masse chevauché nos bicyclettes. Il semblerait que nous allons continuer à le faire afin d'éviter les transports publics pris d'assaut et les embouteillages. Mais comment faire pour garder ses distances à vélo? Et pour quelles raisons est-ce une bonne idée de laisser sa voiture de côté au profit du vélo? Nous avons quelques éléments de réponse …

La voiture en quarantaine

Pendant le confinement, le nombre de voitures et de camions a baissé de 50 à 60 %, les magasins de vélo font des heures supplémentaires et leurs stocks fondent à vue d'œil. Mais pourrons-nous encore respecter les mesures de distanciation une fois que les pistes cyclables seront surpeuplées? La règle de base est et reste de garder suffisamment de distance. N'essayez pas de suivre à la trace la personne devant vous mais gardez une distance de 10 à 20 mètres, même quand vous êtes en groupe. Si vous voulez dépasser un autre cycliste ou piéton, prenez une courbe assez large et respectez une distance de 1,5 mètre. Si la piste cyclable est trop étroite, roulez sur la chaussée à condition que cela soit sûr. Lorsque vous remarquez que la petite balade récréative que vous aviez prévue ne peut pas se faire dans de bonnes conditions à cause du monde, reportez votre promenade à un autre moment plus calme. Même à vélo, les mesures d'hygiène de base sont importantes. Après avoir pédalé, lavez-vous les mains, surtout si vous avez touché un bouton pour passer au vert. Si vous portez des gants, faites attention à ne pas vous toucher le visage. 

Abordable, fiable et durable

Pas tout à fait convaincu de l'utilité d'abandonner la voiture au profit du vélo? Il y a d'innombrables arguments dont certains vous convaincront certainement:

  • Faire du vélo est bon pour votre condition physique: un quart d'heure de vélo améliore la condition physique d'un cycliste inexpérimenté de 13 % en moyenne. Le risque d'accidents cardio-vasculaires baisse sensiblement et c'est bénéfique pour les personnes souffrant de diabète. 
  • C'est excellent pour l'environnement et pour votre portemonnaie: il va de soi qu'un vélo n'émet aucune poussière fine ni de gaz d'échappement. Vous devez moins faire le plein si vous laissez régulièrement votre voiture de côté. Le parking? Entièrement gratuit.
  • Entraînez votre cerveau à vélo: de l'exercice physique donc aussi la bicyclette, freine le dépérissement des cellules nerveuses. En route, vous êtes moins sollicité par votre environnement, ce qui booste votre mémoire.
  • Fini le stress dans les embouteillages: après une journée chargée au boulot, de nombreuses personnes montent dans leur voiture pour affronter des routes congestionnées. Si vous allez travailler à vélo, voilà déjà un stress de moins. Votre corps et votre esprit peuvent se détendre, ce qui libère de l'endorphine et fait baisser sensiblement le taux de cortisol (hormone du stress.
  • Un sport gagnant-gagnant: vous pouvez le faire en compagnie, ce qui permet de tenir le coup. Même avec une distance de 1,5 m, le vélo est le moyen idéal de faire une activité ensemble à l'extérieur. 

Les règles de la circulation tout aussi importantes pour les cyclistes

Pendant le confinement, le nombre d'accidents de vélo en Belgique a baissé de 56 % (source: VIAS). En premier lieu, ceci était surtout dû à une baisse drastique et généralisée de véhicules motorisés sur nos routes. Et pourtant, la baisse du nombre de victimes (blessés légers) de cyclistes était moins remarquable (28 %). Ceci vient du fait, selon VIAS, que de nombreuses personnes ont (re)découvert le vélo sans avoir vraiment une longue expérience des deux-roues. Et comme les routes étaient pratiquement vides, tout le monde s'est mis à faire du vélo de manière un peu plus nonchalante. Plus que jamais, il est crucial que les cyclistes connaissent les règles de la circulation et qu'ils les respectent. Un vélo sûr et un bon équipement sont d'ailleurs tout aussi importants. Tenez compte de ce qui suit lorsque vous prenez votre vélo:

  • contrôlez le bon fonctionnement des freins, vérifiez vos pneus et l'éclairage;
  • portez un casque portant le sigle CE;
  • n'utilisez pas votre smartphone pendant que vous pédalez et ne portez pas d'oreillettes pour écouter de la musique;
  • tenez vos distance des voitures et des camions, faites attention à l'angle mort et montrez clairement que vous voulez faire une manœuvre.

Nations Unies: investir dans les cyclistes pour sauver des vies

Pas seulement en Belgique, dans d'autres pays aussi, les gens ont repris le goût du vélo à la suite de la crise du coronavirus. Cela n'a d'ailleurs pas échappé aux Nations Unies. À l'occasion de la Journée mondiale du vélo, elle encourage les États membres à investir dans les cyclistes. Pas uniquement pour que les gens fassent davantage d'exercice physique mais aussi pour respecter les objectifs climatiques. Dans différents pays, le confinement a eu comme effet positif une pollution beaucoup plus faible. Si les gens, par peur du coronavirus, reprennent la voiture au lieu des transports publics, cet effet positif sera rapidement annulé. Il est donc essentiel, dans les grandes villes par exemple, de créer davantage d'espace réservé aux cyclistes. Des villes comme Milan, Genève, Londres et Bruxelles ont déjà donné le bon exemple en investissant dans des infrastructures supplémentaires pour les vélos.