Blogs

Les drones ne vont pas disparaître du jour au lendemain: c'est une industrie au potentiel élevé

4 août 2020
La manière dont les drones sont employés subit une transformation rapide. Alors qu'il y a quelques années, il s'agissait d'appareils utilisés par l'armée américaine comme armes de guerre, aujourd'hui, les drones sauvent des vies. L'entreprise américaine Zipline, par exemple, emploie des drones pour amener du sang dans des endroits reculés du Rwanda. Leur mission: "Donner à chaque homme sur terre un accès direct à du matériel médical de première nécessité". Des applications similaires existent aussi en Europe. Les investissements dans l'industrie des drones ont énormément augmenté au cours des dernières années. En 2019, une croissance de 67 % a été enregistrée et pour 2020, on s'attend à ce que cette hausse se poursuive. Comment l’explique-t-on? Et à quoi ressemblera ce futur prometteur?

Des smartphones qui ont des ailes

Au cours des 10 dernières années, le drone a connu un premier succès auprès du grand public grâce à son usage récréatif. Grâce à la production de masse de la technologie pour smartphones, des pièces détachées utilisées dans les drones sont devenues plus petites et meilleur marché. Il fut possible de construire un smartphone volant pour quelques centaines d'euros, grâce auquel on pouvait prendre des photos détaillées depuis le ciel.
Les équipes de tournage et de photographie y ont vu très rapidement un potentiel et les programmes de voyage ont été truffés d'images aériennes. Les géomètres ont commencé à utiliser les drones en guise de soutien dans leurs mesures. Par la suite, l'industrie a aussi commencé à employer les drones pour des inspections de matériel en hauteur. Cela représente un gain de  temps mais c'est surtout beaucoup plus sûr

Intelligence artificielle et paquets postaux volants

On s'est très vite rendu compte que, bien au-delà du simple vol, l'emploi de drones à l'échelle industrielle fournit de grandes quantités de données que l'humain ne peut pas traiter rapidement .  
L'arrivée de l'intelligence artificielle apporte ici une solution. Des téraoctets de données sont analysés par l'ordinateur. Les images sont comparées et seuls les écarts doivent encore être interprétés par l'homme. Quelle quantité de rouille s'est ajoutée sur le boulon d'un pylône haute tension depuis l'an passé? L'ordinateur le dit en se basant sur la comparaison des images de drones.

Évidemment, les drones ont aussi attiré l'attention d'entreprises comme Amazon et UPS. Amazon a même fondé Amazon Prime Air, une filiale qui mise entièrement sur l'usage de drones dans le but de fournir des paquets de manière sûre et durable. Amazon promet dans un avenir proche de permettre aux clients d’opter pour une livraison dans les 30 minutes. Les drones se chargeront ce travail.

Acceptation sociale et nouvelle législation

Des initiatives comme celles d'Amazon ont bien entendu été confrontées au scepticisme du grand public. Que se passerait-il si demain, la voisine se faisait livrer chaque jour des chaussures dans son jardin? Est-ce sûr? Quid du bruit? Qu'en est-il de la vie privée? Il s'agit d'un thème important qui aujourd'hui attire beaucoup l'attention des acteurs de l'industrie des drones. Ils ont pleinement conscience qu'ils dépendent fortement de l'opinion publique quand il s'agit d'employer des drones. Il est important que les gens voient la valeur ajoutée des drones et que les entreprises ne les emploient que lorsque cela peut se faire d'une manière durable, c’est-à-dire dans le respect de la nature, de la société et de l'économie. On pourrait se demander si les récents tests autour de livraisons de pizzas sur une plage néerlandaise y contribuent vraiment

L'initiative européenne ne pouvait rester lettre morte avec un tel potentiel et l'attention des grands acteurs du secteur. Dans l'UE, une nouvelle législation entre en vigueur dès 2021. Cette législation donne plus de responsabilité au pilote du drone et elle facilite l'exécution de certains types de vol. De cette manière, il est par exemple possible d'inspecter l'infrastructure des chemins de fer ou les lignes de haute tension sur grande distance, même si elles sont en dehors du champ de vision du pilote.

2021, l'année du drone?

Il y a certains moments dans l'Histoire où tout semble réuni pour une grande avancée en un laps de temps court. De petits processeurs rapides et puissants, des détecteurs bon marché et précis, des caméras de pointe, l'intelligence artificielle, une législation moins restrictive, un grand besoin en durabilité et la décongestion de nos routes. Serait-ce le cocktail magique qui donnera des ailes à l'industrie des drones en 2021?

Transport médical entre hôpitaux

L'avenir des drones est certain. Mais pour assurer cet avenir, il est nécessaire de créer un soutien public et une acceptation sociale.
Chez Baloise Insurance, nous voulons apporter notre pierre à l'édifice dans l'utilisation durable des drones. C'est pourquoi nous avons défendu l'Helicus Aero Initiative qui permet le transport médical par drone entre hôpitaux. Le 17 juin 2020, le projet Helicus a été récompensé par une médaille lors du Efma-Accenture Innovation in Insurance Awards comme l'une des solutions les plus innovantes dans sa propre catégorie "Connected Insurance & Ecosystems".

Découvrez la solution de Baloise Insurance

Protection de vos activités professionnelles exercées au moyen d’un drone