News

Baloise Insurance mise sur la mobilité changeante

7 mars 2019. Baloise Insurance clôture son année d'exercice 2018 en beauté, avec un bénéfice avant impôts de 172,3 millions d'euros, soit 45 millions de plus qu'en 2017. Non-Vie connaît une croissance supérieure à celle du marché.
  • Bénéfice avant impôts de 172,3 millions d'euros
  • Chiffre d'affaires de 1,49 milliard d'euros
  • Une croissance très rentable en Non-Vie (+5,9 %) devance le marché
  • En Vie, une croissance de 7,7 % en primes récurrentes
  • Ratio combiné: 92,3 %  

Baloise Insurance enregistre de beaux bénéfices en 2018 et investit dans la mobilité changeante

Suivre la mobilité changeante

Baloise Insurance anticipe fortement sur les besoins changeants du consommateur en matière de mobilité. Ainsi, l'année passée, elle a proposé la première le leasing auto aux particuliers par le biais des courtiers et ce, en collaboration avec ALD Automotive. Grâce à cette offre de Safe Lease, vous pouvez louer en leasing une voiture pendant deux à quatre ans et tous les frais sont inclus, comme ceux d'une assurance auto, à l'exception des frais de carburant et les amendes.

"En plus d'indemniser les dommages de nos clients, nous voulons aussi nous occuper de leur confort. Mais ce n'est pas tout. En faisant partie de nouveaux écosystèmes, nous voulons aussi, en tant qu'assureur, apprendre et ainsi nous préparer au maximum au futur qui nous attend."
Henk Janssen, CEO de Baloise Insurance

Baloise Insurance a assuré la première navette autonome sur la voie publique et elle garde l'avenir en ligne de mire, par exemple en assurant le transport de matériel médical par drones.

"Nous avons conclu un partenariat avec Helicus, qui veut régler le transport médical par drones au moyen de la plateforme Helicus Aero Initiative (HAI). L'encombrement de nos routes fait perdre beaucoup de temps aux coursiers de médicaments et d'échantillons sanguins lorsqu'ils se déplacent d'un hôpital à l'autre. Le transport par drones peut apporter une solution."
Henk Janssen, CEO de Baloise Insurance

Digital, mais avec une approche humaine

"Digital si possible, humain s'il faut", voici notre stratégie, ajoute Henk Janssen. Au moyen de la digitalisation, Baloise Insurance rend tout d'abord la gestion d'entreprise plus efficace et elle soutient les courtiers dans leur prestation de services afin de pouvoir encore mieux aider le client. 

Il ressort de chiffres d'Assuralia que les clients continuent à croire en ce rôle de soutien, car en Belgique, plus d'une police sur deux est vendue par un courtier d'assurances. L'assureur reste convaincu de la plus-value d'un lien personnel avec les clients, les partenaires et avec les collaborateurs. 

"Pour renforcer d'autant plus ce lien, nous avons lancé, entre autres, B-Tonic. Nous protégeons ce que vous possédez de plus précieux, c'est-à-dire votre santé. B-Tonic est une plateforme en ligne qui aide les gens à réaliser leurs objectifs personnels physiques ou mentaux." 
Henk Janssen, CEO de Baloise Insurance

Un assureur au grand cœur

Baloise Insurance reste fidèle à la bonne cause. L'an passé, elle a lancé la charte Better Together signée par plus de 300 courtiers. Lors de la souscription d'une assurance, les clients choisissent aussi la bonne cause qu'ils soutiennent, sans devoir payer de supplément. Des organisations comme Natagora, la fondation Emilie Leus ou Cliniclowns reçoivent ainsi un petit coup de pouce.

Des collaborateurs satisfaits

La satisfaction des collaborateurs est aussi un sujet de prédilection, avec de nombreuses initiatives pour la santé et le bien-être au travail. Le bureau de consultance en RH Korn Ferry Hay a placé Baloise Insurance dans le top trois des employeurs belges comptant la satisfaction des travailleurs la plus élevée. Henk Janssen rappelle: "Si les collègues sont contents, les clients le seront aussi".

Beau bénéfice 

L'approche décrite ci-dessus a permis à Baloise Insurance de conclure l'année 2018 sur un bénéfice de 172,3 millions d'euros avant impôts, 45,6 millions d'euros de plus qu'en 2017. L'accent permanent sur la prévention se traduit en un très bon "ratio combiné" de 92,3 %. Il s'agit du rapport entre les revenus de primes et les sinistres et autres frais. Celui-ci est légèrement supérieur à celui de 2017 (91,9 %) à cause des tempêtes de janvier et février. Le chiffre d'affaires de 1,49 milliard d'euros est 4,4 % plus élevé qu'en 2017.

Non-Vie: croissance plus importante que celle du marché

En Non-Vie, la croissance rentable de 5,9 % dépasse les statistiques du marché. Dans le segment Entreprises et en Wallonie, l'assureur note une croissance particulièrement importante, de respectivement 13,2 % et 7,5 %. 

Vie: le consommateur se rend de plus en plus compte de la problématique des pensions 

Par conséquent, Baloise Insurance voit les primes récurrentes de ses produits financiers croître de pas moins de 7,7 %. Le changement du profil de risque des clients est également frappant. La part de la partie Branche 23 augmente de 34 % à la suite d'un taux bas permanent. 

Autres actualités

Financiel

2 juin 2020

Baloise Insurance clôture l'achat des assurances de dommages d'Athora Belgium

Baloise Insurance a finalisé l'acquisition de la branche assurances de dommages d'Athora Belgium. Les deux assureurs ont annoncé la transaction le 4 novembre 2019 et ont reçu l'accord de la ...

Financiel

14 mai 2020

La plateforme gratuite “Gonna.be” permet aux Belges de simuler leur retraite simplement

Grâce à la plateforme en ligne “Gonna.be”, les Belges peuvent désormais, en plus de leurs revenus en cas de maladie ou d'accident, calculer aussi leur pension, facilement et sans aucun ...